2008, Radio SBS, Pâques, « Nous sommes tous pèlerins »


2008, Radio SBS, Pâques, « Nous sommes tous pèlerins »

Au mois de juillet prochain, vingt-cinq mille jeunes catholiques arriveront à Melbourne de l’étranger. Ils viennent en pèlerinage. Ils vont se joindre à vingt-cinq mille autres jeunes de Melbourne et passeront quelques jours dans notre ville. Plusieurs d’entre eux se réuniront au Federation Square avec les jeunes des autres églises chrétiennes et des autres religions: juive, bouddhiste, musulmane, hindoue, sikh, bahaï, etc. tous accueillis par les aborigènes, les premiers à invoquer le nom divin dans ce vaste continent. Là, au centre de notre ville, cette assemblée multiculturelle et multi religieuse de jeunes s’engagera à l’œuvre de la paix. Les cinquante mille jeunes assisteront à une Messe célébrée le vendredi soir, le 11 juillet, dans le Telstra Dome et seront envoyés à Sydney.

Ces quelques jours à Melbourne sont comme les premiers pas du pèlerinage à Sydney pour la journée mondiale de la jeunesse. Le 20 juillet une demi million de jeunes se réunira à l’hippodrome de Randwick pour la Grande Messe célébrée par le Pape Benoît Seize qui fut le premier à s’inscrire comme pèlerin.

La journée mondiale de la jeunesse se passe tous les trois ou quatre ans. A Cologne en Allemagne en l’an deux mille cinq, un million et de demi de jeunes se sont réunis au Marienfeld pour célébrer la Messe ; à Rome en deux mille, l’année de jubilée, ils étaient deux millions ; à Paris trois ans plus tôt un million de jeunes se sont réunis dans le Champs de Mars pour célébrer la Masse avec Jean Paul Deux. Et ainsi de suite. C’est parce que les jeunes veulent se réunir et s’inspirer par ce qu’il y a du plus beau et du plus vrai et nous communiquer leur espoir.

Nous sommes tous pèlerins. Jeunes et vieux nous frayons notre chemin, dans la joie et dans la douleur.

A Pâques aussi nous célébrons un pèlerinage : celui de Jésus. L’évangile nous enseigne qu’il est venu du ciel nous faire part de sa bonne nouvelle. Librement il s’est fait homme pour séjourner sur la terre et partager le sort de tous les hommes. Comme juif il faisait le pèlerinage à Jérusalem chaque année pour célébrer la grande fête. Il a parcouru les chemins de Galilée pour faire savoir au peuple choisi que leur destin ne se limitait pas à ce qui est visible, mais qu’un destin, qui englobe ce monde et dépasse ce monde, les attendait, une joie que nul ne peut imaginer ou concevoir. Expulsé de Jérusalem, la ville saint, il fut élevé sur la croix. Il a continué son pèlerinage : il est descendu aux enfers pour se faire compagnon de tous les morts et les libérer de la mort. Il fut ressuscité du tombeau le troisième jour et il est monté au ciel nous chercher l’Esprit Saint de Dieu. Jésus était bien conscient de l’ampleur de son pèlerinage. Il l’a bien dit à ses apôtres juste avant d’entrer dans sa passion : la Paque est le moment où il passe de ce monde au Père.

Nous sommes tous pèlerins. Voila la bonne nouvelle de Pâques. Nous ne sommes pas ensevelis dans un moment limité de l’histoire où dans un lieu circonscrit de l’espace. Le cœur, par la grâce du Christ, est capable de s’élargir et d’accueillir le monde entier. L’esprit humain, animé par l’Esprit Saint de Dieu, s’étend de toutes part dans l’univers et atteint le ciel même.

Apres la Grande Messe à Randwick. Les jeunes pèlerins, rassemblés de toute l’Australie et du monde entier, repartiront chez eux. Quels seront les souvenirs qu’ils retiendront? Les chemins qu’ils poursuivront dans la vie seront bien différents après cette expérience remarquable.

Que cette Pâque soit pour vous aussi un moment de libération. Que l’expérience du Christ vous donne la force de faire de grands pas en avant dans votre pèlerinage de la vie. Que vous puissiez arriver là où joie et paix s’installent en définitif dans l’esprit. Que la joie du ressuscité soit toujours avec vous.

About interfaithashram

Rev. Dr. John Dupuche is a Roman Catholic Priest, a senior lecturer at MCD University of Divinity, and Honorary Fellow at Australian Catholic University. His doctorate is in Sanskrit in the field of Kashmir Shaivism. He is chair of the Catholic Interfaith Committee of the Archdiocese of Melbourne and has established a pastoral relationship with the parishes of Lilydale and Healesville. He is the author of 'Abhinavagupta: the Kula Ritual as elaborated in chapter 29 of the Tantraloka', 2003; 'Jesus, the Mantra of God', 2005; 'Vers un tantra chrétien' in 2009; translated as 'Towards a Christian Tantra' in 2009. He has written many articles. He travels to India each year. He lives in an interfaith ashram.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s