2005, Radio SBS, Easter, The sign of the empty tomb 

2005, Radio SBS, Pâques, Deux Livres: The Da Vinci Code et Jesus lived in India

Le livre de Dan Brown, The Da Vinci Code a connu un succès fou. En somme ce roman propose que Jésus ne soit pas mort mais qu’il ait survécu à ses souffrances et soit parti vivre avec Marie Madeleine en France où son tombeau se trouverait quelque part et où sa descendance vivrait toujours. En somme le livre propose au lecteur un genre de tantra simpliste.

J’étais en Inde au mois de février passé à Bénarès, la ville sainte. L’étalage d’une librairie exposait le livre The Da Vinci Code et à son coté un livre de Holger Kersten, Jesus lived in India qui, par contre, propose que Jésus échappa à la mort et partit vivre en Cachemire. En somme le livre propose un bouddhisme tronqué. On a donc le choix, la France ou le Cachemire. A cela il faut ajouter le Japon car il y a quelques années un livre est paru proposant que Jésus a atteint le Japon où il est mort. La France, le Cachemire, le Japon – lequel ? Mais la tradition chrétienne enseigne que Jésus est monté au ciel qui n’est pas un autre pays. Le mot ‘ciel’ dans l’Ecriture Sainte signifie la présence divine. Le rapport entre Jésus et Dieu est complet et sans faille.

Les évangiles sont d’accord : le tombeau de Jésus est vide. Son tombeau, dès le début, devint un lieu de pèlerinage à tel point que, au deuxième siècle de notre ère, les Romains essayèrent de l’effacer en construisant sur son emplacement un temple dédié à une divinité du panthéon romain. Mais au quatrième siècle le tombeau fut dégagé par Hélène, la mère de Constantin, premier empereur chrétien.

Le tombeau est vide. Il n’y a pas d’autre lieu qui contiendrait les ossements de Jésus. Pour beaucoup de gens il est inconcevable que quelqu’un soit envoyé de Dieu et soit le Dieu-homme. Il est inconcevable que quelqu’un dépasse toutes les dimensions et entre pleinement en la présence du Dieu transcendant. C’est trop beau. Un tel bonheur n’est pas à souhaiter. Humilié, rejeté, crucifié – cela on peut l’admettre, mais ressuscité, glorifié ! Ah, ça non!

Les deux livres Le Code Da Vinci et Jésus Vécut en Inde ne perçoivent pas à quel point l’Evangile chrétien diffère du tantra et du bouddhisme classiques, si valables que soient ces points de vue.

Selon la tradition chrétienne la résurrection de Jésus signifie le renversement complet des choses : mis à mort par la cruauté des hommes il vit par la faveur de Dieu ; rejeté comme blasphémateur par les hommes il est désigné comme Christ par Dieu ; humilié pour un temps il est glorifié à toujours. Rien ne lui est étranger, ni la joie ni la souffrance, ni la vie ni la mort. Il n’est indifférent à personne; son regard est sensible à tout. Le camphre est utilisé dans les rites hindous car il brûle et dépense sa lumière sans laisser de traces. De même Jésus ne laisse pas de restes après son tourment. Il est mort complètement, mort pour tous, mort par amour pur. Voilà la bonne nouvelle que l’Eglise célèbre à cette époque. Son martyre est un geste fait par amour pour son peuple, les Juifs, et pour le genre humain entier. La pâque comporte une joie que rien ne peut enlever. Peut on supporter une telle joie ? J’espère et souhaite que cette joie jaillisse en vous cette pâque. Jésus n’est plus retenu par la mort mais dépasse toutes les limites ; son cœur est ouvert à tout le monde. Que vos cœurs se gonflent et s’ouvrent, déversant la joie au monde entier. Que la paix du Christ ressuscité se trouve chez vous et les vôtres.

About interfaithashram

Rev. Dr. John Dupuche is a Roman Catholic Priest, a senior lecturer at MCD University of Divinity, and Honorary Fellow at Australian Catholic University. His doctorate is in Sanskrit in the field of Kashmir Shaivism. He is chair of the Catholic Interfaith Committee of the Archdiocese of Melbourne and has established a pastoral relationship with the parishes of Lilydale and Healesville. He is the author of 'Abhinavagupta: the Kula Ritual as elaborated in chapter 29 of the Tantraloka', 2003; 'Jesus, the Mantra of God', 2005; 'Vers un tantra chrétien' in 2009; translated as 'Towards a Christian Tantra' in 2009. He has written many articles. He travels to India each year. He lives in an interfaith ashram.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s