2004, Radio SBS, Christmas, Silence


2004 SBS           Noël – Silence  

Il y a quelques jours on s’est réuni, nous les paroissiens des Eglises catholique, anglicane, baptiste et Uniting Church, sur la pelouse près des magasins du ‘Concourse’ à Beaumaris. On s’est réuni pour raconter ensemble notre histoire, c’est-à-dire la bonne nouvelle de notre Enfant, Jésus né de la Vierge Marie. Comme dit le prophète Isaïe : «Oui ! Un enfant nous est né, un fils nous a été donné ». Et un grand silence est descendu sur nous, au milieu de la bagarre des magasins.

Cela me rappelle la visite des bergers. Vous connaissez l’histoire. La nuit où Jésus fut né dans l’étable à Bethlehem, les chœurs célestes se manifestent et l’ange du Seigneur annonce aux bergers la grande joie pour tout le peuple: « Le Christ, le Sauveur est né. » Les bergers se hâtent et trouvent l’enfant avec Marie et Joseph. Devant Lui les bergers se taisent. Plus besoin de rien dire. Tout a été dit, car l’Enfant est le Verbe révélateur et sa présence manifeste le Dieu qui dépasse tous les mots. Voici le paradoxe de Noël : l’Enfant qui ne dit rien révèle tout. C’est aux bergers, hommes rustres, que la bonne nouvelle est annoncée. Tout est grâce.

C’est avec raison qu’on chante «Douce nuit, sainte nuit ». Le silence est le caractère principal de cette fête ; silence et humilité. On n’entre dans le mystère de Bethlehem qu’en devenant humble et calme, car les puissants de la terre sont faibles devant la puissance divine De fait, de nos jours encore, pour entrer dans la basilique de la Nativité à Bethlehem il faut se courber, car la porte est basse et étroite. Elle fuit construite de cette façon pour empêcher les orgueilleux cavaliers d’entrer dans la basilique à cheval. Pour célébrer la Noël il faut se convertir et devenir enfant, simple, le cœur et l’esprit ouverts, capables d’émerveillement.

Je reviens justement de la cour, c’est-à-dire du Victorian Civil and Administrative Tribunal, où le Juge Michael Higgins a déclaré ce matin en faveur du Conseil Islamique de Victoria qui a porté plainte contre un groupe fondamentaliste chrétien qui, au jugement du Magistrat, a diffamé l’Islam. Des représentants des Eglises catholique, anglicane et protestante ainsi que des membres du Judaïsme progressif et leur rabbin y ont assisté et se sont mis en solidarité avec les Musulmans. Il me semblait que l’esprit de Bethlehem s’établissait de nouveau dans notre groupe rassemblé en paix et amitié.

De nos jours on peut craindre le mois de décembre: la saison folle. Mais les gens veulent se réunir en famille pour trouver l’harmonie et la grâce. On ne sait pas toujours comment y parvenir. C’est pourquoi Jésus nouveau-né commence déjà, alors même qu’il dort, à bouger ses lèvres. Bientôt, lui la Parole de Dieu, commencera à apprendre la langue de son peuple et trouver les mots par lesquels il pourra révéler le chemin à suivre pour trouver ce bonheur qui seul peut satisfaire. Devenu adulte il dira – « Bienheureux les pauvres … bienheureux les doux et ceux qui ont soif de justice, bienheureux ceux dont le cœur est pur. » « Aimez-vous, les une les autres. » « Aimez vos ennemis … souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent ». Voilà la vraie puissance, la joie authentique.

Que la paix silencieuse de l’étable taise le bruit des guerres et le fracas de la vie actuelle. Que cette paix s’établisse au plus profond de votre âme et devienne un puits de silence d’où surgiront en vous les mots de bénédiction pour tous ceux qui vous aborderont cette année. Que la paix soit avec vous tous.

About interfaithashram

Rev. Dr. John Dupuche is a Roman Catholic Priest, a senior lecturer at MCD University of Divinity, and Honorary Fellow at Australian Catholic University. His doctorate is in Sanskrit in the field of Kashmir Shaivism. He is chair of the Catholic Interfaith Committee of the Archdiocese of Melbourne and has established a pastoral relationship with the parishes of Lilydale and Healesville. He is the author of 'Abhinavagupta: the Kula Ritual as elaborated in chapter 29 of the Tantraloka', 2003; 'Jesus, the Mantra of God', 2005; 'Vers un tantra chrétien' in 2009; translated as 'Towards a Christian Tantra' in 2009. He has written many articles. He travels to India each year. He lives in an interfaith ashram.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s