2003, Radio SBS, Christmas homily

2003    SBS    Noël               

Les enfants de l’école primaire de la paroisse ont peint des tableaux et composé des textes au sujet de Noël lesquels nous avons affichés sur les murs de l’église. On y voit la fraîcheur de la jeunesse et de leur imagination débutante, mais les textes nous touchent d’une autre façon aussi. Tous parlent de la paix et de la peur. Une jeune fille, Jessica, a composé les paroles suivantes et je cite: “La paix est le bonheur du monde. Quand je pense à la paix j’imagine tous les dirigeants, les leaders, du monde se réunir pour se prendre par la main. Quand je vois les enfants jouer ensemble je me demande pourquoi tout le monde ne peut pas être comme ça. Ô Bon Dieu, que la paix s’établisse au monde.” Ces propos touchants nous invitent à la conversion, à la redécouverte de notre enfance, pour mettre fin aux conflits et savoir de nouveau jouer joyeusement ensemble. C’est le sens-même de la Noël qu’on célèbre ces jours-ci.

On connaît bien l’histoire Le récit commence avec l’empereur César Auguste qui avait établi la paix romaine, la pax romana, à force d’armes. Il commande le recensement de toute la terre. On peut imaginer l’empressement des gens qui se mettent vite à la tâche. Aussi Joseph et Marie sont-ils obligés de quitter Nazareth dans le nord du pays et se rendre à Bethléem dans le sud. C’est là que le Messie va apparaître, non pas à dos de cheval comme les rois et les empereurs mais nouveau-né et posé sur le foin d’une mangeoire. Le contraste entre l’empereur du monde et le sauveur du monde est on ne peut plus saisissant, car l’enfant Jésus ne sait rien, ne peut rien. Il dort, entouré par les animaux qui seuls ont eu le privilège de voir naître le roi du monde. César Auguste commande ses légions, mais à la naissance du Verbe divin, les armées innombrables du ciel chantent: “Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.” Les chrétiens par millions dans monde entier se réunissent à cette époque pour célébrer la naissance de leur enfant, Jésus fils de Marie, fils de Dieu alors que César Auguste est plus ou moins oublié. Même ceux qui ignorent le secret chrétien s’échangent voeux et cadeaux et se réunissent en repas d’amitié. L’enfant Jésus, tout comme Jessica, la jeune fille de l’école primaire, nous invitent à retrouver le paradis de notre enfance. Plus tard, Jésus, adulte, va révéler à ses disciples que le royaume de Dieu appartient aux enfants. De fait, en contemplant l’enfant divin qui dort je retrouve la tranquillité. Devant son silence paisible, le calme envahit mes propos. En voyant sa faiblesse je redeviens sensible.

Le récit continue. Les bergers, avertis par l’ange, se rendent à l’étable où ils trouvent l’enfant emmailloté placé là où les animaux viennent manger. Marie est là et Joseph. A la lueur d’une lampe, comme dans le tableau de Georges de la Tour, ils contemplent l’enfant, le don de Dieu au monde, prince de la paix, qui déjà alors-même qu’il dort, se prépare à prononcer les paroles: “Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, … priez pour ceux qui vous diffament.”

Chers amis, je prie que la paix de Jésus nouveau-né s’installe chez vous et les vôtres; que le calme de Bethléem se trouve à Melbourne et que la paix de Noël se propage sur toute la terre. Amen

About interfaithashram

Rev. Dr. John Dupuche is a Roman Catholic Priest, a senior lecturer at MCD University of Divinity, and Honorary Fellow at Australian Catholic University. His doctorate is in Sanskrit in the field of Kashmir Shaivism. He is chair of the Catholic Interfaith Committee of the Archdiocese of Melbourne and has established a pastoral relationship with the parishes of Lilydale and Healesville. He is the author of 'Abhinavagupta: the Kula Ritual as elaborated in chapter 29 of the Tantraloka', 2003; 'Jesus, the Mantra of God', 2005; 'Vers un tantra chrétien' in 2009; translated as 'Towards a Christian Tantra' in 2009. He has written many articles. He travels to India each year. He lives in an interfaith ashram.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s