L’homme est juste ou il n’existe pas. French-Australian Association, Mass, 1995

French-Australian Association

1995

St Patrick’s Cathedral

L’homme est juste ou il n’existe pas.

Il y a presque vingt ans j’ai fait un voyage en Chine. C’était tout juste quelques mois après le renvoi de la Bande des Quatre. On nous a fait visiter un ancien temple dans les environs de Canton ou les gens flânaient en grande nombre mais ne rendaient plus le culte. A ma demande si on croyait encore aux dieux le guide m’a répondu – et je cite – les dieux n’avaient pas subvenu aux besoins du peuple et pur cette raison on les a congédiés. Ce n’est pas que les dieux n’existaient plus mais qu’on n’y avait plus confiance. Ils étaient mis en retraite.

Dans l’évangile, Jésus dit au peuple qui l’écoute: « Dieu ne sera-t-il pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit. »

Dieu est juste ou il ne l’est pas. Une des raisons pour le manque de foi de nos jours est le sentiment que la prière est inutile. Pourquoi croire en Dieu si Dieu n’exauce pas nos prières. On voit partout dans le monde les pauvres, les opprimés. Les enfants innocents, comme disait Albert Camus dans La Peste sont atteints du fléau autant que les méchants.

On pourrait s’écrier, ‘Dieu, pourquoi ne fais-tu rien. Mais le Seigneur pourrait bien nous répliquer: ‘Vous voyez bien les pauvres, les malades. Et vous avez les moyens, toutes les richesses de la terre. Pourquoi ne faites-vous rien?’ L’homme est juste ou il n’existe pas.

II y a un rapport étroit entre la justice humine et la justice divine. Le prophète Isaïe l’a déjà dit:

« Si tu bannis de chez toi le joug, le geste menaçant et les paroles méchantes, si tu te prives pour l’affame et si tu rassasies l’opprime, ta lumière se lèvera clans les ténèbres et l’obscurité sera pour toi comme le milieu du jour. Le Seigneur sans cesse te conduira, il donnera la vigueur à tes os et tu seras comme un jardin arrose. En devenant juste nous voyons que le ciel est juste. »

On trouve, à Calcutta, ville ‘dont, on a dit, l’éclatement parait imminent,’ le temple de Kālī. Chaque jour, à midi, on amène les chèvres dont on verse le sang devant la statue noire de la déesse. Par une ironie toute divine, c’est dans une pièce du même bâtiment que la Mère Teresa a fondé sa première infirmerie. Les voilà, les deux symboles féminins de Calcutta, la déesse Kālī et la Mère Teresa. Au cri désespéré des pauvres, le Seigneur a envoyé cette petite religieuse. Nous célébrons le Dimanche des Missions aujourd’hui. La Mère Teresa nous dit: ‘Aujourd’hui quelqu’un souffre clans la rue et a faim. Nous n’avons qu’aujourd’hui à nourrir, habiller, protéger Jésus lui-même qui est le pauvre’.

Mais aussi, en choisissant la justice clans ce monde qui est un mélange de bien et de mal, nous allons rencontrer la rancune et l’opposition, la mécompréhension et la haine. On ne peut pratiquer la justice sans connaitre la croix. En tenant ferme on verra, en soi-même, le Christ qui est resta fidèle jusqu’à la fin.

Saint Paul le sait bien. II recommande à son disciple Timothée de proclamer la bonne nouvelle à temps et à contretemps. On ne choisit pas ce qui est juste parce que les gens l’approuvent. On fait le bien parce le bien s’exige.

L’association Franco-Australienne cherche à développer les rapports d’amitié entre deux peuples aux antipodes l’un de l’autre. Cette amitié, comme toute amitié, sera éprouvée. Elle fut fondée il y a plus de cinquante ans. Ni le temps ni les changements n’ont su disloquer cette association parce que son propos est juste. On vous félicite et on vous dit bien clairement que la justice de votre propos vous fera voir le Dieu qui nous fera prompte justice.

 

 

 

Many years ago, I went to China, shortly after the Gang of Four had been ousted. We were taken on a tour of a temple where many people wandered around but where no worship was conducted. I asked the guide if the people still believed in the gods. The guide replied that the gods had failed to come to the help of the people. Therefore, had they had been retired. That was her phrase, ‘they had been retired’.

In today’s gospel Jesus says, “Will not God do justice to those who cry to him day and night.”

God is either just or he does not exist. One of the reasons for lack of faith today is the sense that God does not hear our prayers. The innocent as well as the wicked suffer the same plagues. We could cry out, ‘O God why do you not act?’ But he could just as well reply to us ‘You have the poor before your very eyes, you have the means and the wealth of the earth. Why do you not act?’ The human person is either just or is not.

There is a close rapport between human justice and divine justice. The prophet Isaiah has said “If you do away with the yoke, the clenched fist, the wicked word, if you give your bread to the hungry and relief to the oppressed, your light will rise in the darkness and your shadows become like noon. YHVH will always guide you, he will give strength to your bones and you shall be like a watered garden.”

The French-Australian association seeks to develop the bonds of friendship between two peoples on opposite sides of the globe. This friendship, like every friendship, has been tested. Neither the passage of time nor changes in temperament have been able to sunder this association. The making of bonds of friendship is one of the works of justice. In this work the justice of God is seen.

About interfaithashram

Rev. Dr. John Dupuche is a Roman Catholic Priest, a senior lecturer at MCD University of Divinity, and Honorary Fellow at Australian Catholic University. His doctorate is in Sanskrit in the field of Kashmir Shaivism. He is chair of the Catholic Interfaith Committee of the Archdiocese of Melbourne and has established a pastoral relationship with the parishes of Lilydale and Healesville. He is the author of 'Abhinavagupta: the Kula Ritual as elaborated in chapter 29 of the Tantraloka', 2003; 'Jesus, the Mantra of God', 2005; 'Vers un tantra chrétien' in 2009; translated as 'Towards a Christian Tantra' in 2009. He has written many articles. He travels to India each year. He lives in an interfaith ashram.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.